Soyez les bienvenus sur le site de... Bunet, Didier

J'y crois !

Le travail... dernier emploi d'active
du concepteur de ce site

Ultime modificatif de la page : 19 décembre 2008

Attention
Il s'agit de "travail", donc : Page "rébarbative" à consulter !

Ainsi que décrit dans d'autres pages, il vous a fait part de son ancienne profession :

  •          Le concepteur de ce site exerçait au sein de la gendarmerie nationale depuis le 1er février 1972,
  •          Et sa succession d'affectations diverses l'a conduit, en dernier emploi à l'école de gendarmerie à Montluçon.

Mais qu'y faisait-il ?

Précision très importante :

Toutes les missions énoncées ci-dessous n'auraient pu être accomplies sans la présence et la compétence des personnes
qui constituaient (et, aux dernières nouvelles, constituent toujours) l'effectif des divers services, cellules, etc.

Sans eux, tout ceci aurait été irréalisable !

Quelle était sa fonction et dans quelle "entreprise" travaillait-il ?

Chef du

  •          Service logistique de l'
  •          École de gendarmerie de Montluçon

Quelles responsabilités avait-il et quels était les enjeux ?

Missions et organisation du service logistique

Missions du service logistique :

  • Gérer et entretenir les matériels, les véhicules et le parc immobilier
  • Réaliser les approvisionnements décentralisés
  • Élaborer et suivre le budget de fonctionnement : plus d'un million et demi d'euros (pour l'année 2008)
  • Contrôler l'application des actions administratives et techniques dans les domaines de l'automobile, du matériel et de l'immobilier
  • Constituer, transmettre et suivre les dossiers contentieux

Organisation du service logistique :

  • Un commandement ;
  • Une cellule courrier-administration générale, solde et budget
  • Une section des matériels
  • Une section des affaires immobilières
  • Un atelier automobile
  • et, "pour emploi", une cellule télécom-informatique, dite cellule "Référents"

Chef du service logistique:

Responsable de son service, le chef du service logistique dirigeait et contrôlait l'activité des sections, ateliers et cellules dont il a la charge. Il :

  • Préparait et faisait exécuter les décisions du commandant d'école
  • Notait ses personnels au 1er niveau
  • Exerçait des contrôles d'initiative dans le fonctionnement interne du service logistique
  • Sur ordre du commandant d'école, exécutait des visites de surveillance administrative et techniques dans les unités
  • Procédait à la vérification des comptes et visait le Registre Journal des Pièces Jointes et le Répertoire des Ordres de Mouvements
  • Présidait la commission de réception des matériels
  • Rendait compte au commandant d'école des irrégularités éventuellement constatées et lui soumettait les mesures qui lui paraissait devoir être prises
  • Contrôlait les opérations de nivellement des matériels et de réalisation des Tableaux de Dotation des Matériels
  • Proposait au commandant d'école toutes les mesures propres à réaliser l'adéquation moyens-mission
  • Dirigeait et contrôlait les procédures de maintien en condition des matériels
  • Contrôlait les opérations d'élimination des matériels
  • Proposait au commandant d'école un plan comptable d'emploi des crédits des budgets de fonctionnement
  • Suivait l'exécution des budgets de fonctionnement et faisait tenir les tableaux de bord du commandant d'école
  • Contrôlait la tenue et le suivi des engagements juridiques
  • signait les engagements juridiques pour lesquels il avait une délégation de signature
  • Était suppléant transport de la Direction Régionale du Commissariat de l'Armée de Terre de la région Sud-Ouest
  • Contrôlait les opérations de gestion immobilière
  • Suivait les opérations de constructions, extensions et restructurations
  • Signait les documents de service dont il avait délégation de signature par le commandant d'école
  • Chargé de prévention adjoint, faisait appliquer les mesures de prévention des accidents et de protection de l'environnement dans son service

L'adjoint au chef du service logistique :

Secondant le chef du service logistique, il :

  • Assurait la suppléance en cas d'absence de celui-ci. En ces occasions, il disposait des mêmes attributions que ci-dessus
  • Spécialiste "finances", il était, plus particulièrement, chargé du suivi des budgets (engagements comptables, ajustements, tableaux de bord, suivi des engagements comptables, etc.)

Cellule courrier-administration générale, solde et budget:

Elle :

  • Était chargée du traitement du courrier (arrivée, départ, enregistrement, classement)
  • Tenait à jour le registre des actes administratifs
  • Assurait l'établissement, l'envoi, la réception et la distribution des documents relatifs à la soldes et accessoires de solde des personnels de l'école
  • Assurait l'établissement, l'envoi et la réception des documents nécessaires aux remboursements des frais de missions, stages et déplacements divers des personnels de l'école
  • Sous la direction de l'adjoint au chef du service logistique, spécialiste finances, assurait la gestion du budget
  • Tenait la comptabilité de la caisse d'avance de trésorerie et en assurait le re-complètement
  • Constituait et suivait les dossiers contentieux et les transmettait à la Direction Régionale du Commissariat de l'Armée de Terre
  • Effectuait la saisie annuelle des notations des personnels du service logistique
  • Conservait et suivait les dossiers de notation deuxième partie
  • Effectuait le traitement des bons de transport
  • Suivait toutes les formalités administratives des personnels du service logistique
  • Établissait les confirmations, les validations et les renouvellements des permis de conduire militaires

Section des matériels

Attributions générales du chef de la section :

Commandant la section des matériels, il :

  • Faisait tenir les écritures
  • Était comptable unique des matériels du corps
  • Centralisait toutes les opérations comptables des matériels
  • Procédait à la vérification des comptes et visait, à chaque clôture comptable, le Registre Journal des Pièces Jointes, le Répertoire des Ordres de Mouvement et les pièces justificatives
  • Opérait les rapprochements entre les écritures tenues dans les unités et celles des autres services du corps (automobile, télécom-informatique, etc.)
  • Était responsable de l'unité administrative, magasin du corps
  • Était détenteur-dépositaire des matériels stockés dans le magasin du corps et ressortissant de sa section
  • Veillait à l'exécution des mouvements de matériels prescrits
  • Contrôlait qu'aucun retard n'était pris dans l'exécution des mouvements ordonnés et dans la prise en charge des matériels
  • Provoquait les recensements des matériels et portait ses observations sur le fichier inventaire des matériels de l'unité administrative concernée
  • Rendait compte au chef du service logistique des éventuels abus ou irrégularités qu'il constatait et lui soumettait les mesures qui lui paraissaient devoir être prises
  • Faisait assurer la gestion du budget qui lui était attribuée et suivait les Dépenses de Fonctionnement Courant des unités
  • Faisait suivre les engagements comptables de son service et des Dépenses de Fonctionnements Courants des unités
  • Faisait assurer les approvisionnements centralisés à l'école
  • Agent de prévention, faisait appliquer les mesures de prévention des accidents et de protection de l'environnement dans sa section

Cellule comptabilité des matériels:

Elle :

  • Assurait la mise à jour immédiate de la comptabilité
  • Établissait les responsabilités en cas de perte, destruction ou détériorations
  • Assurait le secrétariat de la commission de réception des matériels
  • Établissait les procès-verbaux de remise aux domaines des matériels éliminés
  • Établissait le montant annuel des pertes, détériorations, destructions, excédents et déficits comptables enregistrés au cours de l'année écoulée, des recensements effectués, des éliminations prononcées, des ventes effectuées par le service des domaines et des matériels remis à cette administration et non vendu
  • Préparait le Répertoire des Besoins en Matériels
  • Exploitait les demandes de perception et reversement de matériel des unités
  • Établissait les demandes de matériels destinées à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale
  • Établissait les Procès-verbaux de réception des matériels livrés
  • Contrôlait les demandes de matériels de protection incendie à mettre en place dans les unités

Cellule gestion budget et approvisionnement:

Elle :

  • Assurait la gestion du budget attribué à la section des matériels
  • Assurait le suivi des délégations de fonctionnement courant déléguées aux unités
  • Tenait la comptabilité des engagements juridiques de la section et suivait les engagements comptables
  • Effectuait les achats relatifs aux approvisionnement non délégués aux unités :
    • Habillement, campement, couchage ameublement divers
    • Instruction, éducation physique et sport, stands et champs de tir
    • Dépenses diverses
    • Machines de bureau
    • Armement et optique
    • Matériaux spéciaux

Cellule magasinage:

Chargée du magasinage des matériels en approvisionnement, elle :

  • Réceptionnait les matériels livrés et en assurait le stockage
  • Assurait la distribution des matériels aux unités de l'école et aux personnels
  • Effectuait la mise à jour des fiches de stocks
  • Assurait la constitution des lots de matériel remis au service des domaines
  • Assurait la surveillance des matériels remis au service des domaines et non encore vendus
  • Assurait la remise des lots vendus, par le service des domaines, aux acquéreurs
  • Effectuait, sur ordre du commandement, les destructions des matériels éliminés
  • Assurait l'entretien de 1er niveau des véhicules dont elle avait la charge

Cellule habillement:

Chargée de l'habillement initial, des élèves, et complémentaire, des cadres, elle :

  • Réceptionnait les vêtements et accessoires livrés et en assurait le stockage
  • Distribuait ces équipements aux unités de l'école et aux personnels concernés
  • Assurait le lien entre les bénéficiaires et le Pôle Central d'Habillement de la gendarmerie
  • Maintenait le contact avec les fournisseurs civils des tenues de la gendarmerie
  • Suivait la dotation des élèves et des cadres
  • Suivait les commandes effectuées au profit des élèves et des cadres
  • effectuait la saisie informatique des P.V. de réception sous logiciel spécifique
  • Gérait les tenues de maintien de l'ordre et les gilets pare-balles

Atelier de maintenance des matériels d'armement et des machines de bureau, gestion des munitions:

Il :

  • Assurait le soutien (vérification-contrôle, réparation direct ou demande de réparation) de l'armement
  • Assurait le soutien (vérification-contrôle, réparation) des machines de bureau, des matériels offset et des armoires fortes
  • Assurait la maintenance des matériels d'optique
  • Effectuait le contrôle, le stockage et la gestion des munitions
  • Assurait le stockage et la gestion du magasin d'armes de l'école

Section des affaires immobilières

Attributions générales du chef de la section :

Commandant la section des affaires immobilières, il :

  • Était Le conseiller technique du chef du service logistique et du commandant d'école pour toutes les décisions concernant les affaires immobilières
  • Était gestionnaire des crédits de son ressort
  • Suivait les Dépenses de Fonctionnement Courant, des unités, relatives au menu entretien
  • S'assurait que les directives du commandant d'école, en matière immobilière (axes d'effort), étaient exécutées
  • Exploitait toutes les demandes de construction, d'extension ou de restructuration
  • Assurait le suivi de toutes les opérations de construction, d'extension ou de restructuration
  • Assurait les liaisons entre le service local constructeur (Génie militaire) et l'école
  • Préparait la liste des phases préalables
  • Élaborait la programmation triennale des grosses opérations immobilières
  • Participait aux commissions d'étude de convenance et de faisabilité pour les terrains de construction envisagés
  • Visitait tous les casernements de l'école et prenait les dispositions nécessaires à la conservation du patrimoine
  • Contrôlait l'action des personnels de sa section et faisait part de ses observations au chef du service logistique
  • Préparait toutes les correspondances à destination de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (via le Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale) ou des unités de l'école
  • Exploitait les états de répartition des charges, les faisait viser par le chef du service logistique et les transmettait au Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale
  • Délégataire du commandant d'école pour la protection de l'environnement, était responsable des installations classées de l'école. Assurait, à ce titre, le suivi et le contrôle des sites. Était chargé de l'élaboration et du suivi des dossiers auprès des préfectures
  • Tenait à jour le plan d'emploi du domaine militaire (schéma directeur interarmées) et assurait le suivi des propriétés du domaine de l'État-gendarmerie
  • Était chargé de la gestion optimisée des logements. À à ce titre, recherchait les prises à bail nécessaires et devait faire toutes propositions utiles afin de résorber les logements vacants
  • Agent de prévention, veillait à ce que les mesures de prévention des accidents et de protection de l'environnement soient appliquées lors des travaux de casernement ; notamment lorsque des entreprises extérieures effectuaient des travaux pour l'école

Cellule gestion immobilière et loyers:

Elle :

  • Assurait la gestion des crédit loyers
  • Préparait les états de paiement des loyers et les transmettait au commissariat résident
  • Proposait les éléments nécessaires à la détermination de l'enveloppe loyers
  • Suivait la gestion des logements
  • Préparait les propositions de répartition des ressources immobilières
  • Exploitait les propositions de modification d'assiette du casernement
  • Exploitait les propositions de modification des locaux de service
  • Établissait les sursis à évacuation
  • Tenait à jour la base informatique
  • Vérifiait les arrêtés de concession et de révocation de logement
  • Suivait le plan d'action et mettait à jour les indicateurs
  • Exploitait les demandes de révision triennales des baux
  • Exploitait les dossiers administratifs et techniques des opérations locatives

Cellule technique casernement:

Sous le contrôle direct de l'adjoint au chef de la section des affaires immobilières, elle :

  • Exploitait les dossiers de conception architecturale, avant-projets sommaires et cahiers des clauses techniques particulières
  • Relevait et rendait compte de tous les désordres constatés pendant les périodes de garantie biennale, décennale et contractuelle
  • Mettait à jour, avec le service local constructeur, le fichier immobilier
  • Mettait à jour le fichier immobilier gendarmerie
  • Préparait les programmes de menu entretien locatif
  • Préparait les programmes de gros entretien
  • Élaborait la programmation triennale des grosses opérations immobilières
  • Préparait les lettres ou bons de commande
  • Préparait et suivait les contrats d'entretien, chauffage, ascenseurs, espaces verts
  • Préparait les dossiers de sinistre en liaison avec le service du génie
  • Gérait le budget attribué par le commandant d'école, les crédits gros entretien et les crédits délégués particuliers
  • Gérait et suivait les engagement juridiques de la section des affaires immobilières et les Dépenses de Fonctionnement Courant :
    • Chauffage, éclairage, eau et force motrice
    • Entretien du casernement
    • Gros entretien
    • Contrat d'entretien
  • Était chargé des Comptes Rendus suite aux travaux imprévisibles et urgents
  • Établissait les fiches descriptives est estimatives pour la programmation triennale des grosses opérations immobilières

Atelier automobile

Attributions générales du chef d'atelier :

Commandant l'atelier automobile, il :

  • Veillait à la tenue des écritures
  • Assurait la saine gestion du parc automobile de l'école (bases informatiques diverses)
  • Faisait tenir les états statistiques
  • Proposait les affectations dans les unités
  • Proposait les mutations de véhicules entre les unités
  • Proposait les mises en réparations à l'Atelier de Révision Générale
  • Proposait les mises à la réforme des matériels automobiles, équipements et outillages
  • Faisait assurer la gestion des carburants et ingrédients
  • Agent de prévention, faisait appliquer les mesures de prévention des accidents et de protection de l'environnement dans son atelier

Cellule gestion automobile:

Elle :

  • Gérait les crédits d'entretien du parc automobile et des équipements
  • Préparait les états de proposition des matériels à la réforme
  • Proposait les affectations, mutations, envois en stage de ses personnels en fonction de leurs aptitudes et des besoins de service
  • Proposait le montant en valeur pour l'achat de carburants et ingrédients
  • Suivait les dépenses d'achat de carburants et ingrédients
  • Adressait les états mensuels des consommations à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (via le Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale)
  • Assurait le suivi des comptes en valeur carburant
  • Suivait l'état des cartes à carburant (nouvelles cartes, renouvellements, pertes éventuelles)
  • Gérait les carburants en soute de l'école
  • Suivait la consommation en carburant de chaque véhicule
  • Assurait la réception des livraisons de véhicules, de l'équipement et de l'outillage
  • Établissait les autorisations de circuler modèles A et C
  • Suivait les contrôles techniques et établissait les comptes-rendus à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (via le Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale)
  • Suivait les accidents et établissait les comptes-rendus à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (via le Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale)
  • Suivait et commandait les différents documents techniques (carnets de bons de carburant, avis de crédit, feuille de réforme, constats amiables, etc.)
  • Exploitait les demandes des unités et préparait le Répertoire des Besoins en Matériels automobile
  • Suivait les notes techniques (classement, comptes-rendus)
  • Gérait le programme d'emploi des véhicules de l'école
  • Exploitait les Rapports Techniques de Détérioration
  • Gérait l'outillage centralisé et décentralisé

Cellule contrôle automobile:

Elle :

  • Veillait à l'emploi régulier des volants de véhicule
  • Suivait la comptabilité des engagements juridiques
  • Établissait les comptes-rendus annuels d'emploi des véhicules et des coûts de maintien en condition
  • Organisait, exécutait et contrôlait les opérations du maintien en condition
  • Veillait au rendement quantitatif et qualitatif de l'atelier et au plein emploi de ses personnels
  • S'assurait de l'existence de l'outillage et de la documentation, qu'elle faisait renouveler si nécessaire
  • Contrôlait les approvisionnements et vérifiait en particulier que l'atelier ne détenait pas de stock excédentaires ou obsolètes
  • Contrôlait la valeur technique des personnels de l'atelier
  • Inspectait les véhicules des unités, les locaux et moyens du maintien en condition
  • S'assurait par contrôle sur pièce de la tenue à jour des documents et de la régularité des perceptions de produits, de leur existence et de leur consommation

Quelles étaient les contraintes de son "métier" ?

Sur le plan professionnel

Les contraintes étaient dues essentiellement aux difficultés rencontrées dans les domaines des personnels, des matériels et du budget

Les personnels :

L'effectif du service logistique était composé de 36 personnels, tous statuts confondus. Soit un ration de un pour trente trois (effectif total de l'école : 1.200, environ, selon la période)

Le manque se faisait particulièrement sentir dans les domaines techniques nécessitant une qualification particulière :

  • Pour entretenir un ensemble immobilier de près de 95 hectares de terrain domanial, comportant une cinquantaine de bâtiments, et un parc locatif de 155 logements, dont 85 pavillons, le service logistique ne disposait, en personnel titulaire, que d'un peintre, d'un électricien, d'un menuisier et ni plombier, ni maçon, ni plaquiste, etc.
  • Un renfort ponctuel et révocable à tout moment par l'intéressé, en Gendarme Adjoint Volontaire (équivalent "emploi jeune") d'un menuisier, d'un peintre, d'un électricien et d'un mécanicien avait pu être trouvé
  • Les renfort ci-dessus n'étaient pas toujours remplacés à leur départ
  • En raison des diverses absences (stages, gardes, maladies, etc.) l'effectif du service logistique était d'une trentaine de personnels ; soit un ratio réel de un pour 40

Les matériels :

  • Les différences entre les dotations théoriques et réalisées était, généralement, négatives. Globalement, en moyenne, la dotation réalisée était inférieure de près de 10%. La gêne la plus importante concernait les matériels d'instruction nécessaires à la meilleure formation possible des futurs sous-officiers de gendarmerie
  • L'autre aspect des difficultés "matériels" de la logistique était constitué par le morcellement de l'habillement et de l'équipement des élèves en plusieurs séances du fait de l'approvisionnement échelonné

Les finances :

Les difficultés, dans le domaine de la finance, pouvait se résumer à deux aspects :

  • Le financement insuffisant pour assurer aisément la mission de l'école : la formation initiale des futurs sous-officiers de la gendarmerie
  • Les contraintes de la comptabilité publique : annualité, procédure des marchés, formalismes administratifs, etc.

Sur le plan personnel

Les contraintes étaient dues, essentiellement, à l'état de militaire :

  • Emploi du temps dépendant de l'évènement
  • Horaires théoriques de bureau mais dépendants totalement des décisions hiérarchiques
  • Aucune prévision sûres et garanties de la disponibilité personnelle (vie de famille, activités professionnelles du conjoint et extra-professionnelles, loisirs, périodes de vacances, etc.)

Quelles étaient les avantages de son poste ?

Sur le plan professionnel

Hors les contraintes évoquées ci-dessus, une plus large autonomie, sous réserve de rendre compte au "Chef", de :

  • L'organisation du service
  • La gestion du financement (dans le cadre de l'orientation décidée par le commandement)
  • Temps d'activité, de soi-même, des personnels disponibles et des matériels

Sur le plan personnel

Avantage financier : rémunération plus importante du fait du grade atteint et de l'ancienneté

Qu'aimait-il le plus dans son "métier" ?

Au sens large

  • Servir l'intérêt général
  • Participer au mieux au bon fonctionnement de l'État, de l'Institution-gendarmerie

Au sens restrictif

Permettre à l'école, par le soutien fourni, d'assurer pleinement sa mission de :

  • Former les élèves et les préparer à leur future fonction de sous-officier de gendarmerie...
  • ...et le faire au rendement maximum : avec le meilleur rapport qualité-prix

Et maintenant, qu'en est-il ?

  • Ayant été promu, le 1er juin 2007, au grade de lieutenant-colonel , il a continué, jusqu'en fin de carrière, à assurer ses fonctions et assumer les responsabilités afférentes
  • Depuis le 18 décembre 2008, il a effectué son retour à la vie civile (retraite)......et en a fini avec les responsabilités professionnelles

Retour à la page d'accueil                    Retour aux emplois tenus                    Retour haut de page